A l’occasion des Journées de la Schizophrénie, retrouvez le témoignage de François, participant du Programme Profamille, dont le fils est atteint de schizophrénie.

« Ce type de programme est vital pour les familles confrontées à des maladies psychiques.  Et on voit autour de nous, au fur et à mesure qu’on parle des problèmes que nous avons avec notre fils, qu’il y a beaucoup de personnes concernées par des maladies psychiques en France. Et très peu qui savent ce que ça veut dire, comment se comporter, ce qu’on peut faire, et comment essayer de les entourer. »

Profamille apporte un soutien aux familles souvent isolées et perdues face à la maladie de leur proche. Aujourd’hui, moins de 5% des familles bénéficient des programmes de psychoéducation pour les aidants, or la psychoéducation des familles est aussi efficace que les traitements médicamenteux pour la prévention des rechutes chez les personnes vivant avec un trouble schizophrénique.

 

Si vous cherchez une équipe proche de chez vous, consultez la carte des équipes du Réseau Profamille en cliquant ici.